Coming to Isfahan

Sharestan Bridge

Isfahan is always a bit tricky, as Jean Cocteau (in Le Grand Ecart) pointed out.

Un jeune jardinier persan dit à son prince :

“J’ai rencontré la Mort ce matin.
Elle m’a fait un geste de menace.
Sauve-moi! Je voudrais être par miracle,
à Ispahan ce soir.”

Le bon prince prête ses chevaux.
L’après-midi, ce prince rencontre la Mort.
“Pourquoi lui demande-t-il avez-vous fait ce matin,
à notre jardinier, un geste de menace?”

– “Je n’ai pas fait un geste de menace,” répond-elle,
“mais un geste de surprise.
Car je le voyais loin d’Ispahan ce matin
et je dois le prendre à Ispahan ce soir.”

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: